Le réseau Natura 2000

Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens (terrestres et marins) identifiés pour la qualité, la rareté ou la fragilité des habitats naturels et des espèces, animales ou végétales, qu’ils abritent.

Ces sites sont désignés au titre de 2 directives européennes :

  • la Directive « Habitats, Faune, Flore » (1992) établit un cadre pour les actions communautaires de conservation d’espèces de faune et de flore sauvages ainsi que de leurs habitats. Cette directive répertorie 231 types d’habitats naturels, et plus de 700 (vérifier chiffre) espèces animales et végétales présentant un intérêt communautaire et nécessitant une protection ;
  • la Directive « Oiseaux » (1979) propose la conservation à long terme des espèces d’oiseaux sauvages de l’Union européenne en ciblant 181 espèces et sous-espèces menacées qui nécessitent une attention particulière.

 

Le réseau Natura 2000 est un élément clé de l’objectif visant à enrayer l’érosion de la biodiversité au niveau européen. Il vise à assurer la survie à long terme des espèces et des habitats particulièrement menacés, à forts enjeux de conservation en Europe.

Ces espèces et habitats reconnus comme étant « en danger de disparition », « vulnérables », « rares » ou « endémiques » sont dit « d’intérêt communautaire » et bénéficient de mesure de conservation au titre de Natura 2000.

 

Les objectifs

Avec la constitution du réseau Natura 2000, l’Europe s’est engagée dans la mise en œuvre d’un ambitieux réseau de sites écologiques dont les objectifs originalités reposent sur :

  • une approche qui dépasse les frontières des Etats pour mieux protéger les écosystèmes à l’échelle d’un continent ;
  • la préservation de la biodiversité tout en tenant compte des exigences et préoccupations économiques, sociales, culturelles et régionales ;
  • la participation des acteurs locaux à la gestion des sites ;
  • la valorisation du patrimoine naturel des territoires.